Si il y a bien une chose que j’ai pu observer avec le temps, c’est que l’on préfère rester dans sa zone de confort et ne pas remettre en question sa méthode quitte à avoir moins de résultats. C’est comme ça que l’on retrouve des logiciels antiques dans le marché, des logos dépassés depuis des décennies ou des entreprises qui laissent toute leur communication reposer sur des flyers.

Cet article est plus une réflexion sur l’attachement de nombreuses entreprises à des techniques marketing/publicité/& Cie malgré une efficacité clairement remise en question. Avec le changement qui s’est opéré vers le digital ces dernières années, certains outils utilisés dans le passé n’ont tout simplement plus leur place. Le flyer en fait partie, donc j’ai décidé de le prendre en otage pour l’utiliser comme exemple.

Parfois, je veux bien admettre qu’il est utile, quand il s’agit de devoir informer des utilisateurs. Il l’est beaucoup moins quand il s’agit de vendre un produit. Pourtant, certains espèrent encore vendre en masse leurs produits ou leurs services grâce à de simples flyers.

C’est le même problème quand on pense toute l’image de sa marque par son seul logo : on oublie tout l’impact d’une identité graphique pour ne se concentrer que sur quelques outils qui n’ont absolument pas l’impact que l’on prétend.

Les seules raisons de diffuser des flyers sont de compléter une communication déjà bien fournie, ou bien d’informer une cible dans un lieu précis. En dehors de ces facteurs cruciaux, il n’y aucune raison de faire imprimer en masse des papiers qui ne convaincront personne.

En fait, j’ai eu envie d’écrire cet article pour soulever la question des techniques de publicité que l’on utilise encore, alors qu’elles n’ont plus grand-chose à faire dans la communication d’une marque.

À commencer par le fameux logo, dont j’ai déjà parlé auparavant. Autant il est important de doter son image d’un logo, et qu’il y a de bonnes façons de le faire, autant sa valeur en tant qu’outil de communication est nulle. Personne n’achètera vos produits parce que vous avez un beau logo.

De même, personne n’achètera vos produits en regardant vos flyers. Le taux de conversion par les flyers est proche de 0%. Est-ce que ça donne vraiment envie d’investir là-dedans, en plus de gaspiller du papier et de l’impression ?

Avec l’essor des réseaux sociaux et la précision qu’offre les outils professionnels incorporés dans Facebook, Instagram et les autres, les entreprises peuvent maintenant viser précisément leur public et développer des publicités fonctionnelles, et surtout qui ont beaucoup plus de chances de convertir des utilisateurs.

C’est pourquoi il est temps que les designers arrêtent d’être des preneurs de commandes. Nous sommes les créateurs du pont qui existe entre les marques et les utilisateurs. C’est de notre devoir de conseiller les entreprises sur les bonnes méthodes du design et du marketing pour ne se concentrer uniquement que sur les choses qui fonctionnent.

Donc si une entreprise cherche un graphiste pour la création d’un flyer, la question qu’elle devrait d’abord se poser est, en a-t-elle vraiment besoin ? Et si elle ne le fait pas, c’est au graphiste de savoir ce qui marche réellement en fonction des besoins de l’entreprise, et de la conseiller si il existe de meilleures solutions.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.